3 tendances clés de l’innovation en matière de packaging

Nous avons pris l’habitude de voir des domaines clés de notre vie quotidienne être remaniés et transformés grâce aux percées numériques : Assistants personnels IA, paiements téléphoniques sans contact, magasins robotisés, expériences d’achat personnalisées et cross-canal, les exemples sont innombrables.

Le packaging fait partie des éléments omniprésents de nos vies, auxquels nous ne prêtons peut-être pas beaucoup d’attention, mais qui sont également transformés et réaffectés grâce aux nouvelles technologies. Dans cet article, trois tendances clés sont décrites pour mieux comprendre où les entreprises, les startups et les gouvernements investissent actuellement leur temps et leur argent.

Packaging durable

Sans conteste l’une des plus grandes tendances en matière de packaging dans tous les secteurs, le packaging durable est devenu une priorité pour une multitude d’entreprises dans le monde. Le marché mondial du packaging écologique devrait atteindre 238 milliards de dollars d’ici 2024. De nombreuses startups sont à l’avant-garde du développement et de l’utilisation d’alternatives aux plastiques à usage unique. Au-delà de ses effets sur l’environnement, on estime que les déchets d’emballages plastiques représentent une perte de 80 à 120 milliards de dollars pour l’économie mondiale chaque année nous indique le groupe Autajon. Au sein de cette tendance, plusieurs groupes ont émergé, tels que les emballages comestibles, les conteneurs réutilisables, les matériaux à base de bois, les matériaux à base de canne et les matériaux réutilisés à base de déchets.

Réutilisation du packaging

La réutilisation et la reconversion des emballages contribuent aux résultats des entreprises tout en réduisant la quantité de déchets qui polluent la Terre, que ce soit dans les océans ou les décharges. C’est pourquoi de grandes entreprises comme Kellogg ont annoncé leur intention de passer à des emballages 100 % réutilisables, recyclables ou compostables d’ici à 2025 confirme les dirigeants. Les investissements reflètent également le fort intérêt des entreprises et des sociétés de capital-risque pour les alternatives durables. Crunchbase a récemment indiqué que les start-ups spécialisées dans l’emballage écologique ont levé des fonds en nombre record : Sulapac (alternative au plastique biodégradable) a levé un total de 21 millions de dollars, TemperPack (isolation sans styromousse pour les emballages) a levé un total de 33 millions de dollars et Genomatica (fabrication biologique pour produire des produits chimiques à partir de matières premières) a levé un total de 220 millions de dollars. Les gouvernements ont également montré leur soutien : en 2018, le Royaume-Uni a investi 60 millions de livres sterling par le biais de UK Research and Innovate, pour financer des solutions technologiques visant à réduire les déchets plastiques, y compris les efforts liés aux emballages.

Parmi les nombreuses startups notées qui apportent des matériaux innovants et des solutions exclusives, Notpla révolutionne le monde du packaging pour de nombreuses industries. Le produit de la startup, appelé Ooho, est fabriqué à partir d’algues et de plantes. Il est comestible et, s’il n’est pas ingéré, il se biodégrade en 4 à 6 semaines. Ces petits sachets peuvent être utilisés dans l’industrie alimentaire et des boissons, mais aussi dans d’autres secteurs comme la beauté et les cosmétiques. Alors que certains pourraient se demander si ces types de solutions durables se transfèrent à des cas d’utilisation de luxe, la marque The Glenlivet, détenue par Pernod Ricard, a lancé en 2019 un cocktail de whisky en édition limitée dans les capsules Ooho de Notpla qui est devenu viral.

Les matériaux alternatifs

Parmi les autres exemples de packaging durables innovants, citons les entreprises qui utilisent des matériaux alternatifs. Lactips, produit un polymère fabriqué à partir de protéines de lait. L’alternative plastique hydrosoluble est à la fois biodégradable et comestible. La startup a commencé par utiliser sa solution pour les paquets de détergents pour lave-vaisselle et pour la lessive. Lyspackaging, une autre startup évaluée par Early Metrics, développe un matériau semblable au plastique à partir d’un sous-produit de la canne à sucre pour l’utiliser à la fois dans les packaging et les bouteilles. La startup transforme la bagasse, le résidu fibreux séché qui reste après l’extraction du jus de la canne à sucre, en granulés par le biais d’un processus exclusif afin d’obtenir un matériau aux propriétés de fabrication et d’utilisation similaires à celles du plastique, qui est entièrement végétal, biodégradable et compostable.

Le packaging intelligent

Le packaging intelligent est devenu une tendance avec de nombreux cas d’utilisation. Son objectif est de multiplier les différents objectifs et fonctions que peuvent avoir les packaging. Ces applications peuvent aller de la surveillance de la température des denrées alimentaires expédiées à l’engagement avec les clients par le biais de contenus consommés sur les packaging via des codes QR.

Inuru, une startup classée dans le top 5 des plus de 3 000 entreprises évaluées par Early Metrics, se distingue par son offre unique d’emballages intelligents axés sur le marketing. La technologie d’encre de la startup imprime des diodes électroluminescentes organiques (OLED) sur les packaging et les supports marketing. Cette technologie a été utilisée par Coca-Cola Singapour pour une campagne Star Wars : lorsqu’un consommateur prenait une bouteille, le sabre laser du personnage s’allumait. Cela a permis aux bouteilles de se démarquer et de créer une expérience client mémorable.

Arilyn, qui s’est classée parmi les 10 % de startups les mieux notées, offre aux entreprises la possibilité d’intégrer du contenu de réalité augmentée (RA) dans leurs packaging. La startup a déjà travaillé avec Tere, une entreprise laitière estonienne, pour stimuler les ventes en mettant en évidence les concurrents de l’Eurovision sur chaque bouteille. Les utilisateurs pouvaient scanner un code-barres et voir des rendus holographiques des candidats se produire pour eux. Arilyn a également signé un partenariat avec la société canadienne CCL Label pour utiliser sa technologie pour la RA.

Related Post