Comment réussir l’intégration d’une nouvelle recrue ?

Comment réussir l'intégration d'une nouvelle recrue ?

Parce que la venue d’une nouvelle recrue est un moment crucial pour le collaborateur et l’entreprise, il convient d’y accorder une attention particulière. Cette intégration est la suite (voire la fin) du processus de recrutement, une opération qui nécessite d’importants investissements.

L’entreprise doit donc tout mettre en œuvre pour donner au nouvel employé l’envie de rester et donner le meilleur de lui-même. Mais comment s’y prendre pour réussir? Trouvez ci-dessous quelques conseils et astuces.

Pourquoi faut-il bien préparer l’insertion de la nouvelle recrue ?

Bien préparer l’intégration du nouveau collaborateur dans votre entreprise, c’est poser les bases d’une collaboration fructueuse et durable. Si celui-ci a été embauché, c’est avant tout parce qu’il a été jugé le plus apte parmi plusieurs autres postulants. Il est donc censé apporter une valeur ajoutée à votre entreprise. Son insertion doit donc se faire dans les conditions optimales afin de lui donner l’envie de rester et se dévouer au service de l’entreprise.

Une bonne intégration au sein de votre organisme rassure le nouveau membre de l’équipe et lui permet de s’ouvrir plus facilement. Il n’hésitera donc pas à partager ses connaissances avec ses collègues et participer efficacement aux développement de la marque. Il ne faut surtout pas perdre de vue l’enjeu de son recrutement. C’est ainsi que vous pourrez exploiter tout le potentiel que vous avez détecté en lui au profit de votre organisme.

Réussir l’intégration de la nouvelle recrue : comment s’y prendre ?

La réussite de cette nouvelle collaboration passe par une bonne préparation. Quel que soit le rang de ce dernier, il ne faut rien négliger. Voici comment vous-y prendre :

Préparer un bon accueil à la nouvelle recrue

Il est important de faire en sorte que l’environnement professionnel soit le plus convivial possible afin de faciliter son intégration. Pour ce faire, commencez par annoncer à toute l’équipe la venue du nouveau membre. C’est en fait une marque de considération qui va certainement amener tout le personnel à s’impliquer volontiers dans l’organisation, ou au moins ses plus proches collaborateurs s’il s’agit d’une grande entreprise.

Même si cela peut paraître évident, expliquez-leur l’importance de réserver un bon accueil à leur collègue. Il faut déjà désigner un collaborateur confirmé à qui il pourra se référer si besoin. Pensez aussi à apporter une touche spéciale (images, messages, objets décoratifs, etc.) au décor pour marquer sa venue.

Installer son poste de travail à l’avance

Une chose à éviter est d’attendre que la personne soit arrivée pour commencer à mettre en place son lieu de travail. Cela peut avoir une interprétation négative. Vous devez donc disposer à l’avance tout le matériel nécessaire à l’exercice de sa nouvelle fonction.

Laisser le temps de s’imprégner du nouvel écosystème

Surtout, ne précipitez pas les choses. Le premier jour de sa prise de service, il doit travailler moins (ou même pas). vous devez lui permettre de découvrir son nouvel environnement professionnel et s’imprégner de la culture de l’entreprise. Pourquoi ne pas le laisser faire une petite visite guidée des locaux ?

Cela lui permettra, par exemple, dès le jour suivant, de se rendre aux toilettes sans être accompagné. C’est aussi l’occasion de lui présenter son espace de travail, ses missions, le matériel mis à sa disposition, etc. Vous devez l’accompagner pendant un certain temps pour vous assurer qu’il s’en sort bien.

Demander à la nouvelle recrue un rapport d’étonnement

Comme le nom l’indique, le rapport d’étonnement est un document qui contient tout ce qui étonne le nouveau salarié dès ses premiers jours de travail. grâce à ses remarques et avis, l’entreprise peut identifier et corriger certains problèmes en son sein. Demandez-lui donc de préparer un rapport d’étonnement qu’il vous remettra dans 6 mois.

Related Post